Blog

      Latest Industry News

      Contrôle technique renforcé

      Contrôle technique renforcé

      Contrôle technique renforcé dès 2019
      Des centres de contrôle technique vont sans surcoût réaliser le premier Contrôle technique renforcé dès le mois de septembre 2016.

       

      Dans l’optique de l’entrée en vigueur en janvier 2019 du fameux test pollution renforcé, dit 5 gaz sur les véhicules diesel, une période de test commencera le 1er septembre 2016 et se terminera le 1er mars 2017.

      Pour les véhicules essence, les émissions de particules seront désormais mesurées et les oxydes d’azote (NOx) s’ajouteront aux monoxyde de carbone, hydrocarbures imbrûlés, dioxyde de carbone et oxygène déjà contrôlés. Ce test des « 5 gaz » s’ajoutera aux contrôles appliqués aux Diesel, en plus de la mesure d’opacité. Encore en phase expérimentale, ce test sera gratuit pour les automobilistes et n’impactera pas le résultat du contrôle technique réglementaire.

      Une évolution coûteuse pour le Contrôle technique renforcé.

      Quelques centres de contrôle technique français participeront à ces essais dont le but  sera d’évaluer les nouveaux équipements de mesure proposés par différents équipementiers et de déterminer les valeurs de référence qui seront appliquées à compter de janvier 2019.

      Les appareils et la formation nécessaires à ces nouveaux contrôles risquent de coûter cher aux centres. Le directeur technique de la société Sécuritest et Auto Sécurité, estime que ce coût pourrait osciller entre 2000€ à 35.000€ par établissement. « Dans une profession où les taux de marge sont déjà réduits, 35.000 euros représente deux mois de chiffre d’affaires pour un centre de contrôle technique de taille moyenne.

      Leave comments